Enquête à la maison – Lecture compréhension

Enquête à la maison est un jeu de lecture compréhension. Il s’inspire du jeu de la maison de la blogueuse « École de crevette ». Cependant dans ma version, les pièces proposées sont : la cuisine, la salle à manger, le salon, la chambre parentale, la chambre des enfants et la salle de bain.

BUT DU JEU : Placer les membres de la famille devant la bonne pièce de la maison selon un texte-enquête. Attention, il ne faut qu’un seul personnage dans chaque pièce. Les textes permettent de travailler dans un premier temps le lexique de la maison mais au fur et à mesure les inférences deviendront de plus en plus difficiles.

LIEN : le plateau de jeu
LIEN : les cartes énigmes
LIEN : les fiches réponses
LIEN : les solutions

Il existe deux types d’enquête :
– celle où il faut trouver la pièce d’un personnage en plaçant tous les autres. La place libre sera la réponse à la question.
– celle où il n’y a pas de question car on parle de tous les personnages dans l’enquête.

Testé en APC et en autonomie, les élèves adorent. Il existe deux versions sur le thème des animaux et du zoo qui s’intitulent « Bienvenue au zoo ».

NaturoMots – Travailler sur la nature des mots

Je vous présente NaturoMots : une activité sur la nature des mots. Les élèves doivent trouver dans un nuage de mots plusieurs mots appartenant à la nature de mots demandée. Une fois qu’ils les ont trouvés, ils doivent les recopier sans erreur. Cette activité a un double objectif : travailler sur la nature des mots et recopier correctement les mots. 
Cette activité NaturoMots est composée de 10 fiches.

LIEN : les 10 fiches NaturoMots
LIEN : la correction NaturoMots (il y a parfois un mot de plus par nature de mots)
LIEN : les fiches réponses (mais possibilité de le faire dans le cahier directement).

Une version pour les synonymes existe ICI.
Une version pour les antonymes existe ICI.
Une version pour la construction des groupes nominaux ICI.

Mon autonomie au CP

Lors de la création de mon blog, je vous avais présenté mon fonctionnement en autonomie dans le premier article (ICI). À ce moment-là, j’avais une classe de CE1. Cependant cette année, je me retrouve avec des élèves de CP.
C’est alors que je me suis énormément interrogé sur ma façon de travailler. Il fallait que je trouve une solution pour amener l’autonomie à des élèves non lecteurs et peu autonomes. Dans cet article, je vous explique ce que j’ai mis en place avec mes élèves et je vous propose également quelques unes de mes activités.

Comme en CE1, je prends chaque jour mes élèves en petits groupes pour la lecture pendant que les autres sont en autonomie. De ce fait, il fallait que je modifie de façon très simpliste mes fiches d’autonomie pour qu’ils puissent s’y repérer. Voici donc à quoi elles ressemblent cette année.

Que voit-on sur cette feuille d’autonomie ?

Sur cette fiche, on y trouve 5 choses :
mon codage et mon code couleur : ce codage est commun à tous les niveaux. Par exemple, en mathématiques, les calculs additifs sont rangés sous le code « Ca1 » du CP au CM2. Ainsi, je n’ai pas besoin de changer de code lorsque je change de niveau.
le codage CP : je me suis dis qu’il allait être difficile pour des élèves de CP de se repérer avec mon codage donc j’ai eu l’idée d’utiliser des pictogrammes. Par exemple le code « Ca1 » pour les calculs additifs devient l’image du canard. J’ai choisi les animaux pour les compétences mathématiques et les aliments pour les compétences de français.
les fiches à faire : pour chaque compétence, il y a les lettres ou les numéros des fiches à faire.
des cases à cocher : ils cochent les petites cases lorsqu’ils ont effectué les activités.
des points verts : ils correspondent à ma correction. S’ils ont un point vert, c’est que le travail a été corrigé et validé. Ils n’ont pas besoin de le refaire. A l’inverse, s’ils n’ont pas de points verts alors qu’ils ont fait l’activité, ils doivent la refaire.

Il est également important de noter que cette fiche est « différente » pour chaque élève, car ils n’avancent pas tous au même rythme. De plus, les activités sont différenciées selon le niveau des élèves.

Comment mes élèves de CP arrivent-ils à se repérer avec le codage ?

C’est très simple, l’image indique soit le bac dans lequel ils doivent aller chercher l’activité, soit l’endroit où ils vont trouver l’activité.

Comment choisissent-ils leurs activités ?

Ils doivent regarder où se trouve leurs étiquettes prénoms sur les affichages afin de savoir quelles activités ils peuvent faire aujourd’hui. Pour l’instant, ils ne sont pas encore assez autonomes alors ils ne sont pas 100% libres de leurs choix. Ce système me permet également d’éviter que les élèves ne fassent pas les activités qu’ils n’aiment pas (mais que nous savons importantes pour eux).


Pour cette première année en CP, j’ai proposé beaucoup de jeux du tapis à mes élèves. Il y a deux ans, je suis tombé sur cette idée de Lutin Bazar et depuis je n’arrête pas d’en utiliser en classe. Je la remercie d’ailleurs énormément pour cette merveilleuse idée. Ils sont si facilement adaptables pour travailler diverses notions. En plus, ils sont facilement compréhensibles par les élèves, car la consigne est toujours la même : recouvrir avec des tapis de couleur.
Malheureusement, j’ai dû créer mes propres jeux du tapis pour plusieurs raisons. La première, c’est que certaines compétences travaillées ne sont pas disponibles sous forme de jeux du tapis. La seconde raison, c’est qu’il fallait que le codage utilisé apparaisse sur les fiches. C’est important pour que mes élèves de CP puissent se repérer. La dernière raison, c’est que je ne voulais pas que les jeux du tapis soient autocorrectifs et qu’ils possèdent la même correction.

LIEN : mes activités pour la période 1
LIEN : mes activités pour la période 2

⚠️ Cet inventaire est uniquement disponible pour vous montrer les activités utilisées par mes élèves. Par respect pour le travail et l’invention de Lutin Bazar, mes jeux du tapis ne sont pas disponibles au téléchargement. Il est donc inutile de me les demander.

Voici cependant quelques activités téléchargeables :
LIEN : cherche et compte jusqu’à 20
LIEN : faire des paquets de 2, 3, 4
LIEN : surcomptage (somme jusqu’à 12)
LIEN : barre ce qu’il y a en trop
LIEN : puzzles numériques (thème Disney)

Je remercie énormément Emeline, ma super collègue de CP qui m’a beaucoup aidée 😀

Résolution de problèmes – Ceintures CE1

Cette année en parallèle de notre code couleurs en résolution de problèmes (ICI), j’ai décidé de proposer des ceintures de problèmes à mes élèves. Cet atelier est composé de 8 niveaux avec 10 fiches dans chacun d’eux soient 80 problèmes à résoudre.

LIEN : la progression de cette ceinture. Les élèves commencent la ceinture blanche avec deux types de problèmes et à chaque nouvelle ceinture, un nouveau type de problèmes est ajouté.

Comment les problèmes sont-ils proposés aux élèves ?

Il existe plusieurs modalités : en classe entière, en petit groupe, ou même en autonomie. Pour cette première année de mise en place, j’ai opté pour des créneaux de 10 minutes en classe entière tous les jours. Les élèves allaient chercher une fiche problème et la réalisaient à l’aide de leur fiche réponse (glissée dans leur porte-vues) grâce à un Woody.

Durant ce créneau, je passais dans les rangs pour corriger les problèmes terminés ou aiguiller les élèves en difficulté. Une fois qu’un problème était validé, les élèves le coloriaient sur leur fiche suivi (ICI) glissée derrière leur fiche d’aide dans le porte-vues.

LIEN : les ceintures problèmes CE1
LIEN : la correction des problèmes CE1

Bienvenue au zoo – Lecture et recherche documentaire

Bienvenue au zoo est un jeu de lecture compréhension. Il se décline en deux plateaux distincts et indépendants : le zoo de Beauval et le zoo de Sigean.

BUT DU JEU : Placer les membres de la famille devant le bon enclos selon un texte-énigme. Les textes permettent de travailler dans un premier temps la lecture mais au fur et à mesure des recherches seront à faire dans les fiches documentaires.

En effet, ce jeu va permettre aux élèves d’en découvrir davantage sur la description des animaux, sur leur alimentation, sur le nom de la femelle et du petit mais aussi sur leur lieu de vie.
Voici un exemple des fiches documentaires (LIEN) qui accompagnent le jeu :


Bienvenue au zoo de Beauval se focalise sur la girafe, le phoque, l’ours polaire, le tigre, le zèbre et l’orang-outan.

LIEN : le plateau de jeu
LIEN : les cartes énigmes
LIEN : les fiches réponses
LIEN : les solutions

Bienvenue au zoo de Sigean se focalise sur le panda, le lion, le manchot, l’éléphant, l’hippopotame et le gorille.

LIEN : le plateau de jeu
LIEN : les cartes énigmes
LIEN : les fiches réponses
LIEN : les solutions


Pour rester dans le thème des animaux, je vous propose également des outils :
– pour travailler la production d’écrits (ICI) où les élèves doivent écrire ce que voit chaque personnage dans l’enclos devant eux. 
– pour créer un zoo de classe modulable (ICI). Grâce aux enclos interchangeables, il est possible d’organiser un zoo pour la classe et d’ajouter un enclos après l’étude d’un animal.


Petite astuce : j’imprime les cartes énigmes sur du papier plus épais puis je les découpe. Je forme ensuite un petit carnet que je relie. Je rajoute également une feuille transparente épaisse devant et derrière pour qu’il ne s’abîme pas trop. Pour les plateaux, je vais mettre du velcro derrière les étiquettes personnages et sur chaque poste d’observation.

Les pictogrammes du jeu ont été pris sur le site « Flaticon » et ont été créés par « Freepik », « Flat Icons », « Surang », « Smashicons ».

Nominal Construction – Travailler sur les groupes nominaux

Je vous présente Nominal Construction : une activité sur les groupes nominaux. Les élèves doivent construire 10 groupes nominaux en s’aidant des mots présents dans le nuage de mots. Une fois qu’ils ont trouvés un groupe nominal possible au niveau des accords, ils doivent le recopier sans erreur. Cette activité a un double objectif : travailler sur la construction des groupes nominaux et se concentrer sur les accords dans le groupe nominal.
Nominal Construction est composée de 8 fiches, ce qui fait 80 phrases à réaliser.

Attention, il existe deux versions de cette activité. Sur les deux versions, il y a des indications sur la construction des groupes nominaux possibles mais la première version utilise un code couleur qui permet aux élèves de repérer la nature des mots. Ce code couleur n’existe pas dans la deuxième version.

Dans la correction, j’ai mis 10 groupes nominaux possibles mais la liste est plus longue car les adjectifs peuvent aller avec plusieurs noms.

LIEN : les 8 fiches de Nominal Construction – VERSION 1 avec un code couleur
LIEN : les 8 fiches de Nominal Construction – VERSION 2 sans code couleur (niveau plus difficile)
LIEN : la correction de Nominal Construction

CalculoTrésor – Le calcul posé CE1-CE2

Je vous propose une nouvelle activité de calcul à faire en autonomie : CalculoTrésor. Cet exercice permet de travailler l’addition et la soustraction posées. Je me suis inspiré d’une activité créée par Ipôtame pour fabriquer ma propre version sous forme de ceintures. Cette version comprend 8 niveaux contenant chacun 20 calculs posés.

LIEN : la progression de cette ceinture « CalculoTrésor »

Le principe de cette activité est simple ! Les élèves doivent gagner les 8 clés pour ouvrir le coffre. Pour obtenir une clé, ils doivent réussir une ceinture. Il y a 4 fiches de 5 calculs dans chaque niveau.

Comment ça marche ?
Les élèves doivent prendre une fiche calcul ainsi qu’une fiche réponse. Ils résolvent le premier calcul sur ardoise et cherchent la lettre correspondant à la réponse pour l’inscrire sur leur fiche réponse. Ils font la même chose avec les autres calculs jusqu’à obtenir les 4 codes de la ceinture.

LIEN : l’activité CalculoTrésor
LIEN : les fiches réponses et la correction des ceintures

Petite astuce : je n’imprime que les fiches réponses de la ceinture blanche. Les élèves colorient eux-même la ceinture avant de faire l’exercice. J’ai imprimé deux pages par feuille A4 pour limiter le nombre de feuilles.

AntonyMots – Travailler sur les contraires

Je vous présente AntonyMots : une activité sur les mots contraires. Les élèves doivent trouver dans un nuage de mots, les contraires des 10 mots de la liste. Une fois qu’ils les ont trouvés, ils doivent les recopier sans erreur. Cette activité a un double objectif : travailler sur les antonymes et recopier correctement les mots. 
AntonyMots est composée de 10 fiches, ce qui fait 100 mots contraires à trouver.

LIEN : les 10 fiches AntonyMots
LIEN : la correction d’AntonyMots
LIEN : les fiches réponses (mais possibilité de le faire dans le cahier directement).

Une version pour les synonymes existe ICI.

SynonyMots – Travailler sur les synonymes

Je vous présente SynonyMots : une activité sur les synonymes. Les élèves doivent trouver dans un nuage de mots, les synonymes des 10 mots de la liste. Une fois qu’ils les ont trouvés, ils doivent les recopier sans erreur. Cette activité a un double objectif : travailler sur les synonymes et recopier correctement les mots. 
SynonyMots est composée de 10 fiches, ce qui fait 100 synonymes à trouver.

LIEN : les 10 fiches SynonyMots
LIEN : la correction de SynonyMots
LIEN : les fiches réponses (mais possibilité de le faire dans le cahier directement).

LexicoNimbus – Travailler le lexique

Je vous présente LexicoNimbus : une activité sur le lexique. Les élèves doivent trouver dans un nuage de mots, les 10 mots qui appartiennent au thème demandé. Une fois qu’ils ont trouvé les mots du thème, ils doivent les recopier sans erreur. Cette activité a un double objectif : développer le lexique et recopier correctement les mots.
LexicoNimbus est composée de 20 fiches avec des thèmes variés :
– Ces animaux nagent.
– Ils vivent dans la savane.
– Ils nous transportent d’un endroit à un autre.
– Ils se trouvent dans la classe.
– Recherche les légumes.

LIEN : les 20 fiches LexicoNimbus
LIEN : la correction de LexicoNimbus
LIEN : les fiches réponses (mais possibilité de le faire dans le cahier directement).