ESCAPE GAME CE1 – Halloween

La fin de la première période approche ? Comme moi, vous adorez faire des activités la dernière après-midi avant les vacances ?
Je vous propose un escape game sur le thème d’Halloween (niveau CE1). Faire un escape game en classe est un bon moyen de motiver les élèves, de faire travailler leur logique mais surtout de les faire coopérer dans un but commun.

VOICI LE SCÉNARIO DE MON ESCAPE GAME

La préparation du jeu est facile. Tout est indiqué dans le document. Il vous suffira d’imprimer les documents dont vous avez besoin, de plastifier certains documents (ou mettre dans des pochettes plastiques pour les garder plus longtemps) et de mettre chaque sortilège dans une enveloppe.

Ensuite, en classe, répartir les élèves en 4 groupes et leur attribuer une équipe (citrouille, fantôme, vampire, monstre). Ils devront chercher leur enveloppe cachée dans le classe et résoudre les sortilèges. A chaque sortilège contrecarré, l’équipe peut passer au sortilège suivant. Une fois les 5 sortilèges résolus, les équipes devront s’associer pour constituer le code secret pour ouvrir le coffre (le code est au tableau sur le scénario de présentation).

VOICI LES DIFFÉRENTS SORTILÈGES DE L’ESCAPE GAME

PREMIER SORTILÈGE : Il faut trouver et compter les différents personnages d’Halloween.
DEUXIÈME SORTILÈGE : Il faut décoder le calcul avec la boule de cristal et ensuite utiliser les nombres trouvés lors du premier sortilège pour calculer le résultat.
TROISIÈME SORTILÈGE : Il existe plusieurs versions selon votre niveau de classe. Il faut caser les mots proposés pour ensuite trouver un mot secret avec les lettres qui sont dans les cases violettes.
QUATRIÈME SORTILÈGE : Il faut lire et cocher ce qu’on voit dans l’image.
CINQUIÈME SORTILÈGE : Il faut lire la description d’un monstre, le trouver dans le quadrillage et colorier toutes les cases où il apparait. Les cases coloriées formeront un chiffre pour le code final.

LIEN DE L’ESCAPE GAME

Évasion de prison – Les différentes écritures d’un nombre

Je suis heureux de vous présenter un tout nouveau jeu de cartes : ÉVASION DE PRISON.
Il s’agit d’un jeu de numération sur l’association des diverses écritures d’un nombre sur le principe de Mistigri.

BUT DU JEU : Faire évader les prisonniers de la prison. Mais pour qu’ils s’évadent, ils doivent trouver leur binôme. Malheureusement, un prisonnier n’a pas de binôme et ne pourra pas s’échapper.

Pour commencer la partie, distribuer les cartes aux joueurs. Chaque joueur regarde sa main et doit associer les cartes avec le même nombre puis les poser devant lui. Ensuite à tour de rôle, chaque joueur tire une carte chez son voisin. Une fois les cartes formant une paire trouvée, le joueur les pose sur la table. Et à la fin de la partie, le joueur qui possède la carte prisonnier seul à perdu. 

PRISON JAUNE
Sur les constellations jusqu’à 10

PRISON ROUGE
Sur les nombres jusqu’à 100

PRISON VERTE
Sur les nombres jusqu’à 1000

PRISON MARRON (Merci à Audrey Boucher)
Sur les nombres au dessus de 10 000

JEU COOPÉRATIF – le jeu du sauvetage

Chaque début d’année, j’aime proposer à mes élèves une petite séquence pour développer la coopération et les échanges entre eux. Avec ce jeu, mon objectif est de créer l’entraide et l’écoute pour faciliter le travail en tutorat et la communication au sein de la classe. La situation initiale permet de travailler la coopération en petits groupes tandis que la variable 1 permet une coopération en groupe classe.

BUT DU JEU : sauver son équipage en l’amenant sur la plage.

LANCEMENT DU JEU : Expliquer aux équipes qu’ils doivent ramener tous les passagers du bateau jusqu’à la plage. MAIS attention, il est interdit de toucher le sol. Le passager qui touche le sol se noie dans l’eau et doit se mettre sur le côté. L’équipage perd un membre sur son bateau. Il est important de ne pas leur donner la technique pour y arriver lors de la situation initiale. Ils doivent chercher tout seul. C’est cette situation problème qui va engendrer des échanges entre les membres de l’équipage. 

ATTENTION : Il est bien important qu’ils comprennent que ce n’est pas une compétition.
Chaque équipe qui arrivera sur la plage gagnera.

SOLUTION : Tous les passagers doivent se mettre sur un tapis pour libérer le deuxième. Ce deuxième tapis doit être ensuite porter et mis devant eux pour pouvoir avancer…


VARIABLES :
– sauver un passager en mer : dans cette version, les équipages doivent aller chercher un passager qui erre dans l’eau. Ils doivent faire attention à ne pas toucher les autres bateaux pour ne pas couler.
– contourner les obstacles : dans cette version, les équipages doivent éviter les obstacles dans l’eau.
– augmenter le nombre de passagers.
– proposer un temps limité pour arriver sur la plage.
Il est possible de compliquer les choses en combinant plusieurs variables.

LIEN DU JEU

Les élèves l’adorent. C’est vraiment intéressant de voir les échanges et les solutions qu’ils mettent en place pour réussir. Il est possible de filmer une partie et de revenir dessus avec eux pour voir ce qu’il faut faire ou ne pas faire.

LVE – Journée de l’Europe (09/05)

Dans quelques jours, nous fêterons la journée de l’Europe (9 mai). Pour cette occasion, je souhaite travailler autour des pays européens avec un nouveau jeu coopératif : le « Restaurant de l’Europe » très inspiré du jeu « Kosmopolit ».

BUT DU JEU : arriver à servir les clients du restaurant le plus européen du monde ! Mais attention, dans ce restaurant, les clients viennent commander des plats dans leur langue native.

COMMENT ? 
Pour jouer à ce jeu, il est possible de le faire avec toute la classe. Il faut simplement diviser la classe en groupe de 3 ou 4 cuisiniers. Chaque équipe se verra remettre un plateau du restaurant, un lot de cartes « langues » et un lot de cartes « aliments ».

Étape 1 : L’enseignant choisit une carte « service » et utilise Google traduction pour faire écouter les commandes aux élèves. Je vous conseille d’ouvrir Google traduction sur 8 onglets et de préparer les 8 traductions pendant que les élèves se familiarisent avec les cartes « langues » . Puis, l’enseignant indique la table à servir et fait écouter 2 ou 3 fois l’aliment dans la langue native.

Étape 2 : Les élèves doivent ensuite trouver cet aliment grâce à leurs cartes « langues ». Chacune de ces cartes correspond à une langue européenne, et comprend 5 aliments dans cette langue. Chaque aliment est écrit dans la langue native puis accompagné du nom en français et du dessin.

Étape 3 : Quand un cuisinier de l’équipe a trouvé un aliment sur une carte, il cherche avec ses camarades la carte « aliment » correspondante et il la pose sur la table adéquate du restaurant (sur le plateau de jeu).

Étape 4 : Recommencer les 3 étapes précédentes avec une autre table.

LIEN : le restaurant de l’Europe (plateau + cartes)

Variables :
– Proposer un temps pour servir les 8 tables du restaurant. Commencer avec 10 minutes puis réduire le temps d’une minute à chaque service.
– Aider les équipes en montrant le drapeau du pays correspondant pour faciliter la recherche.
– Proposer à un élève de faire le serveur en écoutant les commandes dans un casque et en les répétant à toute la classe.

Pour continuer cette activité, nous essayerons de trouver ces 6 pays sur une carte.

À l’abordage ! – Conscience phonologique

Cette année (première en CP), j’ai quelques élèves avec des soucis en phonologie. Ils ne sont pas capable de me dire s’ils entendent ou non tel phonème dans un mot. Mais quoi de mieux qu’un jeu pour s’entrainer sur cette compétence. Comme « La forêt des trolls » ou « La chocolaterie », je vous propose un jeu coopératif.

BUT DU JEU : arriver sur le bateau avant que les pirates ne volent toutes les pièces d’or du trésor. 

COMMENT ? 
Les joueurs tiennent dans la même équipe et déplaceront le même pion. Pour commencer, les 17 pièces d’or sont placés sur le coffre au trésor et le pion de l’équipe est placé sur la case départ.

LIEN : les règles du jeu

Le premier joueur lance le dé : 
– si c’est un 2 ou un 5 : les pirates volent une pièce d’or (une des pièces d’or du coffre est retirée).
– si c’est un 1, un 3, un 4 ou un 6 : le joueur peut avancer le pion d’une case et peut piocher une carte « coquillage » (son) et une carte « étoile de mer » (mot). Ensuite, il doit dire s’il entend le phonème proposé dans le mot proposé. Si la réponse est bonne, il ne se passe rien (ce sera au tour du joueur suivant) mais si la réponse n’est pas correcte, les pirates volent une autre pièce d’or.

La partie peut s’arrêter de deux façons : 
– si toutes les pièces d’or ont été volées. L’équipe perd la partie.
– si l’équipe est arrivée jusqu’au bateau et qu’il reste au moins une pièce d’or dans le coffre. L’équipe gagne la partie.

LIEN : À l’abordage ! (plateau, coffre et pièces d’or)
LIEN : les cartes « phonème » du jeu
LIEN : les cartes « image » du jeu

Les pictogrammes ont été pris sur le site « Flaticon » et ont été créés par « Freepik » – « Good Ware » – « Nhor Phaï » – « Eucalyp » – « dDara » – « Monkik » – « Flat Icons » et « Smashicons ».

La forêt des trolls – Gammes de syllabes

J’ai préparé un jeu pour que les élèves puissent s’entrainer à la lecture de manière plus ludique, cet article s’enrichira peu à peu tout au long de l’année. Il s’agit d’un jeu coopératif pour éviter les compétitions entre les élèves.

BUT DU JEU : arriver à l’école des sorciers avant que les trolls ne volent toutes les potions du sac. 

COMMENT ? 
Les joueurs tiennent dans la même équipe et déplaceront le même pion. Pour commencer, les 17 potions sont placés sur le sac et le pion de l’équipe est placé sur la case départ.

Le premier joueur lance le dé : 
– si c’est un 2 ou un 5 : les trolls volent une potion magique (une des potions du sac est retirée).
– si c’est un 1, un 3, un 4 ou un 6 : le joueur peut avancer le pion d’une case et peut piocher une carte. Ensuite, il lit la formule magique sur la carte. Si la lecture est bonne, il ne se passe rien (ce sera au tour du joueur suivant) mais si la lecture n’est pas bonne, les trolls volent une autre potion.

La partie peut s’arrêter de deux façons : 
– si toutes les potions ont été volées. L’équipe perd la partie.
– si l’équipe est arrivée à l’école des sorciers et qu’il reste au moins une potion dans le sac. L’équipe gagne la partie.

LIEN : le jeu de la forêt des trolls (plateau, sac et potions)
LIEN : les règles du jeu de la forêt des trolls

Pour les cartes « la formule magique » sur les gammes de syllabes, il existera plusieurs lots qui correspondent à la progression de la méthode Calimots de RETZ.

LIEN LOT 1 : il correspond à l’unité 1 de Calimots.
Les graphèmes sont / a / o / i / y / u / e / é / l / r / f / m / ou /

LIEN LOT 2 : il correspond à l’unité 2 de Calimots.
Les graphèmes sont / v / ch / j / s / n / p / t / b / on-om / c-k / q-qu / au-eau

LIEN LOT 3 : il correspond à l’unité 3 de Calimots.
Les graphèmes sont / z-s / d / g / gu / er-ez / an-am / en-em / in-im / ain-ein / CCV de type bl, fl, pl, cl, fr, vr, dr…

LIEN LOT 4 : il correspond à l’unité 4 de Calimots.
Les graphèmes sont / è-ê / ei-ai-et / ph / eu-oeu / oi / oin / c-ç / g-ge / gn

CHAQUE LOT REPREND LES GRAPHÈMES DES LOTS PRÉCÉDENTS !

NOUVEAUTÉ – Autres versions
Maryan la petite maitresse (BLOG) vous propose une version de lecture de lettres (scriptes et cursives) pour les grandes sections : LIEN


Les pictogrammes ont été pris sur le site « Flaticon » et ont été créés par « Freepik » – « Good Ware » – « Nhor Phaï » – « Eucalyp » – « dDara » – « Monkik » – « Flat Icons » et « Smashicons ».

Bacandy – Les nombres jusqu’à 6

Je vous présente ma nouvelle création : Bacandy.. Vous avez la référence ? 😉
Voici le visuel du plateau :

Il s’agit d’un jeu de numération qui se concentre sur les nombres de 1 à 6. Il permet de travailler plusieurs objectifs en ce début de CP :
– connaître les différentes représentations d’un nombre
– savoir se déplacer sur un plateau de jeu
– reconnaître systématiquement les constellations du dès ou des mains (subitizing)
– associer la quantité, le chiffre et la constellation jusqu’à 6

BUT DU JEU : être le premier à arriver au centre du plateau et dire « Bacandy »

COMMENT ?
Version 1 (avec cartes) :
– Le premier joueur pioche une carte et avance son pion de la quantité demandée.
– C’est ensuite au tour du prochain joueur.

Version 2 (avec le dès uniquement) :
– Le premier joueur lance le dès et avance son pion de la quantité demandée.
– C’est ensuite au tour du prochain joueur.

LIEN : le jeu Bacandy (plateau + cartes)
LIEN : les cartes de 7 à 10 (pour ceux souhaitant travailler jusqu’au nombre 10)


Les pictogrammes ont été pris sur le site « Flaticon » et ont été créés par « Freepik » – « Good Ware » – « Nhor Phaï » – « Eucalyp » – « dDara » – « Monkik » – « Flat Icons » et « Smashicons ».

Monnaie BOOM 2 ! – Manipuler des centimes

On me l’avait demandé, elle est enfin prête : la version centimes de mon jeu de cartes Monnaie BOOM !
Le design est le même, la seule différence c’est la couleur de la machine à sous. Elle est rose et jaune dans cette version. 


BUT DU JEU : il faut survivre aux cartes « BOOM » et être le plus riche à la fin de la partie.

COMMENT ?
C’est très simple ! Chaque joueur possède 15€ pour démarrer la partie. Le premier joueur pioche une carte au milieu de la table. Il la lit et réalise l’action écrite dessus. Il existe trois types de cartes :
– les cartes « Monnaie » : elles permettent de gagner de l’argent.
– les cartes « BOOM » : elles font perdre de l’argent.
– les cartes « Chance » : elles permettent d’avoir une chance de gagner de l’argent.

Tous les détails du jeu sont expliqués dans les règles : ICI.

LIEN : la version centimes du jeu Monnaie BOOM !

Il est possible de mélanger les deux versions.

Le logo du jeu a été créé par Nathan Guesdon.
Les pictogrammes du jeu ont été pris sur le site « Flaticon » et ont été créés par « Freepik ».

Faire du YOGA à l’école

Le yoga pour enfant séduit de plus en plus d’enseignants car il semble que cette discipline soit capable d’améliorer la concentration des enfants et par conséquent leurs performances. Mais le plus important, c’est qu’il offre aux enfants des outils pour mieux se connaître ou pour mieux prendre connaissance de son corps.

En effet, le yoga comporte de nombreux bienfaits !

Au niveau du corps , le yoga pour enfant :
– détend
– étire et tonifie les muscles,
– assouplit les articulations,
– améliore la fonction cardiaque,
– renforce la colonne vertébrale,
– diminue la fatigue.

Au niveau du mental , le yoga pour enfant :
– détend l’esprit,
– calme les pensées,
– diminue le stress,
– travaille sur la confiance en soi.

Si le yoga vous intéresse et que vous souhaitez l’exercer avec vos élèves, je vous propose deux petits jeux (LIEN). Ils se jouent avec seulement 13 cartes « posture ». Voici les règles :

Je vous propose également une version « affiche A5 » pour les séances de yoga en collectif (LIEN). Vous pouvez proposer le yoga à vos élèves lors d’un temps calme de 10 minutes ou lors de vos séances d’EPS (dans une séquence complète sur le yoga ou simplement en fin de séance pour les étirements)

AUTRE VERSION – les cartes « enchaînement » où les élèves doivent reproduire 3 postures à la suite (LIEN).


RETOUR SUR MA PRATIQUE EN CLASSE
Mes élèves adorent ça ! En début d’année, je leur ai proposé une séance d’EPS dédiée à cette discipline. Je vous avoue que j’avais peur qu’ils ne l’apprécient pas. 
Lors de cette séance, nous avons essayé de reproduire les 13 postures proposées et de faire quelques enchainements. Ils ont trouvé cet exercice plus difficile qu’ils ne l’imaginaient. Mais contre toute attente, tous les élèves ont apprécié pratiquer le yoga.
Après cette séance commune, j’ai décidé de créer un coin yoga devant la porte d’entrée de ma classe. Et je peux vous dire qu’ils se battent pour pouvoir y aller. Dans ce petit coin, nous retrouvons les 13 postures, les 12 enchaînements de yoga et un tapis de yoga également. 

Quand peuvent-ils y aller ? 
Ils savent qu’ils peuvent y aller lorsqu’ils ont terminé un exercice que nous faisons en classe entière. S’ils finissent dans les premiers mais que le temps restant ne leur permet pas de commencer une activité d’autonomie, je leur propose d’aller lire un livre ou de faire du yoga. Vous devinez leur réponse ? 

Les illustrations ont été prises sur « Flaticon » et ont été crées par Vitaly Gorbachev

NAMASTÉ

Vers l’infini et l’au-delà – Numération

Je suis heureux de vous présenter ma nouvelle création ludique : Vers l’infini et l’au-delà… Voici le visuel du plateau :

Il s’agit d’un jeu de numération qui permet de brasser plusieurs compétences numériques : ordonner, lire, encadrer, dénombrer…

BUT DU JEU : être le premier astronaute à revenir à la navette spatiale avec les 5 badges « planète »  en poche.

COMMENT ?
Les joueurs doivent se balader sur le plateau afin d’aller chercher les 5 badges. Pour arriver sur une planète, le joueur dont c’est le tour, doit lancer le dé et avancer du nombre indiqué. 
Si ce joueur se retrouve sur une case « planète », il pioche une carte appartenant à la couleur de cette dernière. Il lit la carte pour ensuite trouver la réponse sur son ardoise. Pour vérifier sa réponse, il doit retourner la carte. S’il donne la bonne réponse, il gagne alors le badge de la planète correspondante. 
Si en avançant sur le plateau, le joueur n’arrive pas sur une case « planète », il pioche une carte « le chemin des astéroïdes » et essaye de trouver la réponse. Attention, s’il ne trouve pas la bonne réponse, il est percuté par un astéroïde et recule donc d’une case.
Si en avançant, le joueur passe sur une case « planète », il peut s’y arrêter pour essayer de gagner le badge.

Tous les détails du jeu sont expliqués dans les règles : ICI.

Chaque planète correspond à une ou plusieurs compétences précises : 
– la planète bleue « Écriptune »  : lire et écrire un nombre 
– la planète verte « Suipiter » : observer une suite de nombres et donner la suite ou se repérer sur une ligne graduée
– la planète rouge « Ordonnax » : ranger dans l’ordre croissant et décroissant ou trouver le plus grand ou le plus petit nombre
– la planète violette « Encadrar » : encadrer un nombre 
– la planète orange « Dénombrux » : trouver un nombre avec sa décomposition

Les cartes « le chemin des astéroïdes » reprennent les compétences de chaque planète ainsi que d’autres compétences de numération.

LIEN CP : le jeu CP avec le plateau + les cartes
LIEN CP : le jeu CP en version 2 (avec des pièces de 1€)
LIEN P1 : le jeu P1 (version belge) avec le plateau + les cartes

LIEN CE1 : le jeu CE1 avec le plateau + les cartes
LIEN P2 : le jeu P2 (version belge) avec le plateau + les cartes

LIEN : le plateau individuel pour les badges

Les pictogrammes du jeu ont été pris sur le site « Flaticon » et ont été créés par « Freepik » et « Good Ware »