Faire du YOGA à l’école

Le yoga pour enfant séduit de plus en plus d’enseignants car il semble que cette discipline soit capable d’améliorer la concentration des enfants et par conséquent leurs performances. Mais le plus important, c’est qu’il offre aux enfants des outils pour mieux se connaître ou pour mieux prendre connaissance de son corps.

En effet, le yoga comporte de nombreux bienfaits !

Au niveau du corps , le yoga pour enfant :
– détend
– étire et tonifie les muscles,
– assouplit les articulations,
– améliore la fonction cardiaque,
– renforce la colonne vertébrale,
– diminue la fatigue.

Au niveau du mental , le yoga pour enfant :
– détend l’esprit,
– calme les pensées,
– diminue le stress,
– travaille sur la confiance en soi.

Si le yoga vous intéresse et que vous souhaitez l’exercer avec vos élèves, je vous propose deux petits jeux (LIEN). Ils se jouent avec seulement 13 cartes « posture ». Voici les règles :

Je vous propose également une version « affiche A5 » pour les séances de yoga en collectif (LIEN). Vous pouvez proposer le yoga à vos élèves lors d’un temps calme de 10 minutes ou lors de vos séances d’EPS (dans une séquence complète sur le yoga ou simplement en fin de séance pour les étirements)

AUTRE VERSION – les cartes « enchaînement » où les élèves doivent reproduire 3 postures à la suite (LIEN).

Les illustrations ont été prises sur « Flaticon » et ont été crées par Vitaly Gorbachev

NAMASTÉ

L’anglais avec Bacady – CP/CE1

L’année dernière, grâce à une collègue, j’ai découvert et utilisé en anglais « THE methode » de Sylvie et Christine Hanot. Mes élèves ont adoré les séances d’anglais proposées grâce notamment à l’apprentissage par le chant. Pour plus d’informations sur cette méthode d’anglais, je vous donne rendez-vous sur le blog Storytelling 2.

Pour l’année prochaine, je vais légèrement changer en proposant à mes élèves des traces écrites contenant des QRcodes. Ces QRcodes mèneront aux chansons étudiées (j’ai gardé plusieurs chansons proposées par « THE methode ») mais aussi à une vidéo « LEÇON ». Dans cette vidéo, on retrouvera Bacady qui les aidera à mémoriser le vocabulaire appris en classe.

POURQUOI CETTE VIDÉO ?

Au cycle 2, il ne peut pas y avoir d’écrit en anglais et je trouve difficile pour les élèves de réviser de l’anglais à la maison sans avoir la prononciation. Cette vidéo les aidera donc à mémoriser davantage le vocabulaire et à faire quelques exercices oraux avec Bacady.

MA PROGRAMMATION POUR L’ANNÉE 2021/2022

Dans cet article, je vous propose donc les traces écrites, les flashcards et les vidéos utilisées. Pour les séquences, vous pouvez vous inspirer de la méthode de Christine et Sylvie Hanot. Elle est vraiment géniale !!

THÈME 1 : SE SALUER

THÈME 2 : SE PRÉSENTER

THÈME 3 : HALLOWEEN

THÈME 4 : LES COULEURS

THÈME 5 : LES NOMBRES DE 1 à 10

PROCHAINEMENT

THÈME 6 : NOËL

PROCHAINEMENT

LES AUTRES THÈMES VIENDRONT AU FUR ET À MESURE DE L’ANNÉE !


Les pictogrammes ont été pris sur le site « Flaticon » et ont été créés par « Freepik » – « Good Ware » – « Nhor Phaï » – « Eucalyp » – « dDara » – « Monkik » – « Flat Icons » et « Smashicons ».

Des INDISPENSABLES en CP

Voici un petit article sur certains de mes affichages et autres documents qui me seront indispensables (ou non 😂) pour cette première année en CP.

COMPORTEMENT et BONS POINTS :

COMPORTEMENT :
LIEN : l’échelle du comportement

BONS POINTS :
– Thème Pokémon : LIEN
– Thème Drapeaux : LIEN
– Thème Bacady : LIEN


AUTONOMIE et NOTATION :

AUTONOMIE :
LIEN : l’affichage des centres
LIEN : les étiquettes bacs

NOTATION :
LIEN : le code couleurs des corrections


CALENDRIER, JOURS, MOIS et SAISONS :

LES AFFICHES DU TEMPS :
LIEN : le calendrier 2021-2022
LIEN : la roue de la semaine
LIEN : la roue des saisons
LIEN : la roue des mois
LIEN : la météo
LIEN : les étiquettes date


AUTRES DOCUMENTS :

LIEN : la toise pour mesurer la taille des élèves (à imprimer en 100%)
LIEN : chaque jour compte
LIEN : absents/présents et cantine
LIEN : les marques-pages
LIEN : les étiquettes porte-manteaux

Lecture – Recherche d’informations

Je vous propose un atelier de recherche d’informations sur différents types de supports du quotidien : prospectus, affiche, menu, plan d’une ville, sommaire… sous la forme d’un jeu du tapis (inspiré par LutinBazar).
Pour la taille de mes tapis, je vous met le lien : ICI.

J’ai utilisé ces supports de deux manières différentes : en collectif sous forme d’ACT (atelier de compréhension de textes de type ARI) ou en autonomie sous forme de jeux du tapis (pour valider la séance d’ACT ou simplement pour faire chercher les élèves).


LIEN N°1 :
– l’affiche d’un zoo
– l’affiche d’un cirque
– le menu de restaurant


LIEN N°2 :
– le prospectus d’un primeur
– la recette des congolais
– le sommaire d’un livre de plantes


LIEN N°3 :
– le plan d’une ville
– une lettre
– la une d’un journal


L’idée de ces recherches d’informations provient d’un autre blog de prof (Ipotâme).
Les pictogrammes du jeu ont été pris sur le site « Flaticon » et ont été créés par « Freepik » – « Good Ware » – « Nhor Phaï » – « Eucalyp » – « dDara » – « Monkik » – « Flat Icons » et « Smashicons ».

Vers l’infini et l’au-delà – Numération

Je suis heureux de vous présenter ma nouvelle création ludique : Vers l’infini et l’au-delà… Voici le visuel du plateau :

Il s’agit d’un jeu de numération qui permet de brasser plusieurs compétences numériques : ordonner, lire, encadrer, dénombrer…

BUT DU JEU : être le premier astronaute à revenir à la navette spatiale avec les 5 badges « planète »  en poche.

COMMENT ?
Les joueurs doivent se balader sur le plateau afin d’aller chercher les 5 badges. Pour arriver sur une planète, le joueur dont c’est le tour, doit lancer le dé et avancer du nombre indiqué. 
Si ce joueur se retrouve sur une case « planète », il pioche une carte appartenant à la couleur de cette dernière. Il lit la carte pour ensuite trouver la réponse sur son ardoise. Pour vérifier sa réponse, il doit retourner la carte. S’il donne la bonne réponse, il gagne alors le badge de la planète correspondante. 
Si en avançant sur le plateau, le joueur n’arrive pas sur une case « planète », il pioche une carte « le chemin des astéroïdes » et essaye de trouver la réponse. Attention, s’il ne trouve pas la bonne réponse, il est percuté par un astéroïde et recule donc d’une case.
Si en avançant, le joueur passe sur une case « planète », il peut s’y arrêter pour essayer de gagner le badge.

Tous les détails du jeu sont expliqués dans les règles : ICI.

Chaque planète correspond à une ou plusieurs compétences précises : 
– la planète bleue « Écriptune »  : lire et écrire un nombre 
– la planète verte « Suipiter » : observer une suite de nombres et donner la suite ou se repérer sur une ligne graduée
– la planète rouge « Ordonnax » : ranger dans l’ordre croissant et décroissant ou trouver le plus grand ou le plus petit nombre
– la planète violette « Encadrar » : encadrer un nombre 
– la planète orange « Dénombrux » : trouver un nombre avec sa décomposition

Les cartes « le chemin des astéroïdes » reprennent les compétences de chaque planète ainsi que d’autres compétences de numération.

LIEN CP : le jeu CP avec le plateau + les cartes
LIEN CP : le jeu CP en version 2 (avec des pièces de 1€)
LIEN P1 : le jeu P1 (version belge) avec le plateau + les cartes

LIEN CE1 : le jeu CE1 avec le plateau + les cartes
LIEN P2 : le jeu P2 (version belge) avec le plateau + les cartes

LIEN : le plateau individuel pour les badges

Les pictogrammes du jeu ont été pris sur le site « Flaticon » et ont été créés par « Freepik » et « Good Ware »

Fiches documentaires sur les animaux

Dans cet article, vous trouverez des fiches documentaires sur certains animaux du monde : les animaux polaires, les animaux de la savane, les animaux de la forêt…

LES ANIMAUX POLAIRES :
LIEN : l’ours polaire – le manchot – le morse – le phoque

LES ANIMAUX DE LA SAVANE :
LIEN : le lion – l’hippopotame – le zèbre – la girafe
LIEN : l’éléphant – le léopard – l’autruche – l’antilope

LES ANIMAUX DE LA FORÊT (tropicale ou non) :
LIEN : le tigre – le gorille – le panda – l’orang-outan

LES ANIMAUX D’AUSTRALIE :
LIEN : le koala – le kangourou – l’ornithorynque – le wombat

LES ANIMAUX MARINS :
LIEN : le dauphin – le requin – l’orque – la raie

Je vous propose la création d’un zoo de classe pour faire vivre ces fiches animaux avec vos élèves. Il s’agit d’un plateau à imprimer à l’infini pour ensuite venir y poser les enclos des animaux que vous étudiez avec eux. Vous pouvez ainsi travailler les animaux que vous souhaitez, mettre les animaux vivant au même endroit dans la même zone du zoo. Les possibilités sont infinies…
Voici un visuel de ce zoo de classe :

Actuellement, il y a 24 fiches documentaires et donc 24 enclos pour remplir ce zoo.
LIEN : le plateau du zoo de ma classe
LIEN : les 24 premiers enclos

LIEN : des enclos vierges pour faire dessiner l’intérieur d’un enclos et les animaux aux élèves.

Pour rester dans le thème des animaux, je vous propose également des outils :
– pour travailler la compréhension de texte (ICI) où les élèves doivent lire un texte pour placer les personnages devant le bon enclos.
– pour travailler la production d’écrits (ICI) où les élèves doivent écrire ce que voit chaque personnage dans l’enclos devant eux.


Les pictogrammes du jeu ont été pris sur le site « Flaticon » et ont été créés par « Freepik », « Flat Icons », « Surang », « Smashicons » et « Monkik ».

Bienvenue dans mon zoo – Production d’écrits

Suite à l’activité « Bienvenue au zoo » sur la lecture et la recherche documentaire, je vous propose une activité sur le même thème pour travailler la production d’écrits avec les élèves. Voici le visuel de cette activité :

Bienvenue dans mon zoo se présente sous forme de différents plateaux (2 enclos, 4 enclos ou 6 enclos) accompagnés de plusieurs enclos interchangeables (24 enclos pour le moment).

Pour pouvoir débuter l’activité d’écriture, l’élève va choisir les enclos qu’il souhaite mettre dans son zoo. Les différents plateaux permettent une première différenciation.
Ensuite, l’élève va devoir décrire ce que chaque personnage présent dans son zoo observe. Dans cette phase de l’activité, on peut s’attendre à différentes productions.

Exemple :
– Sophie regarde les manchots.
– Sophie regarde les manchots blancs et noirs.

– La petite fille rousse voit des animaux de la banquise glisser sur la glace.
– Eddy observe la crinière du roi de la savane tandis que Lola regarde les kangourous bondir.
– Younès regarde un animal herbivore venant de l’Australie. Cet animal ressemble à un petit ourson.


Dans cette activité, on peut travailler sur la description des personnages, sur la description des animaux ou de ce qui est présent dans leur enclos mais également sur leur habitude alimentaire et leur lieu de vie d’origine. Ces informations, les élèves peuvent les trouver dans les petites fiches documentaires (ICI). Avec les nombreux enclos mis à disposition, les élèves peuvent travailler sur ce thème plusieurs séances afin d’enrichir leur production.

Je trouve cette activité vraiment intéressante, car elle est facilement différentiable pour chaque élève, grâce aux différents plateaux mais aussi en fonction de nos attentes au niveau de la production d’écrits. Pour les plus en difficulté, on peut facilement imaginer un texte à trou ou un modèle à reproduire avec d’autres animaux.

LIEN : les plateaux « Bienvenue dans mon zoo »
LIEN : les 24 premiers enclos 

Je vous présente un peu le visuel de quelques enclos disponibles :

Les pictogrammes du jeu ont été pris sur le site « Flaticon » et ont été créés par « Freepik », « Flat Icons », « Surang », « Smashicons » et « Monkik ».

Apprendre à chercher – Le marchand de glaces

Le marchand de glaces est une activité pour apprendre à chercher. Elle se décline en 5 niveaux progressifs. Le principe de cette activité est de trouver toutes les combinaisons de glaces possibles avec les parfums disponibles. Ce problème pour chercher s’inspire d’un exercice trouvé dans la méthode Accès Maths au CE1.

Pour cet exercice, la position des boules de glaces n’a pas d’importance. En effet que la boule à l’orange soit placée en premier ou en deuxième, le résultat est le même. On mangera une boule à l’orange et une boule à la pistache.

Je vous propose deux versions de ce marchand de glaces :
LIEN : la VERSION 1 propose plus de cornets de glaces qu’il n’y a de solutions.
LIEN : la VERSION 2 propose autant de cornets de glaces que de solutions.

LIEN : la correction du marchand de glaces.

Le pictogramme du marchand de glaces a été pris sur le site « Flaticon » et a été créé par « Monkik ».

Résoudre les problèmes

Les problèmes, c’est un véritable casse-tête pour les élèves. Je pense que je n’ai pas besoin de faire tout un article sur les difficultés qu’ont nos élèves à résoudre des problèmes. Cette année avec mes collègues (CP et CE1), nous avons profité de nos journées de pondération pour mettre en place un système pour aborder les problèmes avec nos élèves.

Ce système est basé sur un code couleur. En effet, chaque catégorie de problèmes possède sa propre couleur. Voici la synthèse de notre code couleur (ICI) :

Il est important de savoir que nous ne donnons pas toutes les couleurs aux élèves dès le début de l’année. Nous avons élaboré une progressivité au cycle 2 (basée sur la programmation d’Accès : méthode que nous utilisons dans les classes de CP et CE1). Ce tableau (ICI) indique la période à laquelle le problème de référence est traité et fait l’objet d’un affichage en classe.

Néanmoins, d’autres problèmes de tout type sont vus à chaque période, dès le début de l’année, en amont puis à la suite de cette séance d’« institutionnalisation ». Les problèmes n’auront simplement pas de couleur tant que les élèves n’auront pas fait le problème de référence.

COMMENT J’UTILISE CE SYSTÈME AU SEIN DE MA CLASSE ?

Chaque semaine, j’ai un créneau d’une demi-heure prévue pour la résolution de problèmes. Je l’utilise pour aborder les problèmes de référence, et institutionnaliser une catégorie de problèmes. Je peux également utiliser ce temps pour que les élèves avancent sur leurs ceintures de résolution de problèmes.
En plus de ce créneau, je réserve 10 minutes chaque matin soit pour avancer sur les ceintures soit pour résoudre un problème commun (afin de réactiver tel ou tel problème de référence).


OÙ SE TROUVENT LES PROBLÈMES DE RÉFÉRENCE ?

Pour aider les élèves, chaque problème de référence est affiché sur le mur des mathématiques. Sur cette affichage, nous avons la couleur du problème, le problème de référence, le schéma et le calcul ainsi que la phrase réponse (voir diaporama). En plus de cette affichage commun, chaque élève possède le problème de référence dans son porte-vues. Grâce à cet outil, Il est possible de glisser d’autres problèmes identiques au problème de référence.

OÙ RÉSOLVENT-ILS LEURS PROBLÈMES ?


Ils résolvent les problèmes dans le porte-vues également. Une fiche d’aide à la résolution de problèmes y a été glissée. Ils utilisent un Vellada ou un Woody pour chercher la réponse au problème (voir le diaporama). Sur cette fiche (ICI), ils doivent réécrire la question, trouver la couleur du problème, réaliser un dessin mathématiques ou un schéma (nous utilisons le schéma en barre comme dans Accès), faire le.s calcul.s puis écrire une phrase réponse.

QUELS SONT LES RÉSULTATS ?

La première chose que j’ai envie de vous dire c’est que mes élèves adorent résoudre des problèmes maintenant. Je ne sais pas si c’est la catégorisation avec les couleurs, ou les schémas en barre ou encore les ceintures de problèmes mais ils sont contents lorsque l’on passe à la résolution de problèmes. Je pense que cette réaction est déjà une grande victoire.
Pour ma part, j’ai l’impression que le code couleur les aide à mieux cerner la façon de les résoudre. Ça aide à voir plus clair sur la catégorisation des problèmes. D’ailleurs, si un élève bloque sur un problème, je peux l’aiguiller en lui donnant la couleur du problème. Il peut ainsi regarder le problème de référence.
Autant de couleurs peut faire peur mais nous avons décidé d’uniformiser ce code couleur et les schémas en barre dans l’école. Ainsi les élèves ne seront pas perdus d’une année à l’autre.


Un énorme merci à mes collègues Émeline, Virginie et Justine pour m’avoir autorisé à publier notre travail.

Bienvenue au zoo – Lecture et recherche documentaire

Bienvenue au zoo est un jeu de lecture compréhension. Il se décline en deux plateaux distincts et indépendants : le zoo de Beauval et le zoo de Sigean.

BUT DU JEU : Placer les membres de la famille devant le bon enclos selon un texte-énigme. Les textes permettent de travailler dans un premier temps la lecture mais au fur et à mesure des recherches seront à faire dans les fiches documentaires.

En effet, ce jeu va permettre aux élèves d’en découvrir davantage sur la description des animaux, sur leur alimentation, sur le nom de la femelle et du petit mais aussi sur leur lieu de vie.
Voici un exemple des fiches documentaires (LIEN) qui accompagnent le jeu :


Bienvenue au zoo de Beauval se focalise sur la girafe, le phoque, l’ours polaire, le tigre, le zèbre et l’orang-outan.

LIEN : le plateau de jeu
LIEN : les cartes énigmes
LIEN : les fiches réponses
LIEN : les solutions

Bienvenue au zoo de Sigean se focalise sur le panda, le lion, le manchot, l’éléphant, l’hippopotame et le gorille.

LIEN : le plateau de jeu
LIEN : les cartes énigmes
LIEN : les fiches réponses
LIEN : les solutions


Pour rester dans le thème des animaux, je vous propose également des outils :
– pour travailler la production d’écrits (ICI) où les élèves doivent écrire ce que voit chaque personnage dans l’enclos devant eux. 
– pour créer un zoo de classe modulable (ICI). Grâce aux enclos interchangeables, il est possible d’organiser un zoo pour la classe et d’ajouter un enclos après l’étude d’un animal.


Petite astuce : j’imprime les cartes énigmes sur du papier plus épais puis je les découpe. Je forme ensuite un petit carnet que je relie. Je rajoute également une feuille transparente épaisse devant et derrière pour qu’il ne s’abîme pas trop. Pour les plateaux, je vais mettre du velcro derrière les étiquettes personnages et sur chaque poste d’observation.

Les pictogrammes du jeu ont été pris sur le site « Flaticon » et ont été créés par « Freepik », « Flat Icons », « Surang », « Smashicons ».