AntonyMots – Travailler sur les contraires

Je vous présente AntonyMots : une activité sur les mots contraires. Les élèves doivent trouver dans un nuage de mots, les contraires des 10 mots de la liste. Une fois qu’ils les ont trouvés, ils doivent les recopier sans erreur. Cette activité a un double objectif : travailler sur les antonymes et recopier correctement les mots. 
AntonyMots est composée de 10 fiches, ce qui fait 100 mots contraires à trouver.

LIEN : les 10 fiches AntonyMots
LIEN : la correction d’AntonyMots
LIEN : les fiches réponses (mais possibilité de le faire dans le cahier directement).

Une version pour les synonymes existe ICI.

SynonyMots – Travailler sur les synonymes

Je vous présente SynonyMots : une activité sur les synonymes. Les élèves doivent trouver dans un nuage de mots, les synonymes des 10 mots de la liste. Une fois qu’ils les ont trouvés, ils doivent les recopier sans erreur. Cette activité a un double objectif : travailler sur les synonymes et recopier correctement les mots. 
SynonyMots est composée de 10 fiches, ce qui fait 100 synonymes à trouver.

LIEN : les 10 fiches SynonyMots
LIEN : la correction de SynonyMots
LIEN : les fiches réponses (mais possibilité de le faire dans le cahier directement).

LexicoNimbus – Travailler le lexique

Je vous présente LexicoNimbus : une activité sur le lexique. Les élèves doivent trouver dans un nuage de mots, les 10 mots qui appartiennent au thème demandé. Une fois qu’ils ont trouvé les mots du thème, ils doivent les recopier sans erreur. Cette activité a un double objectif : développer le lexique et recopier correctement les mots.
LexicoNimbus est composée de 20 fiches avec des thèmes variés :
– Ces animaux nagent.
– Ils vivent dans la savane.
– Ils nous transportent d’un endroit à un autre.
– Ils se trouvent dans la classe.
– Recherche les légumes.

LIEN : les 20 fiches LexicoNimbus
LIEN : la correction de LexicoNimbus
LIEN : les fiches réponses (mais possibilité de le faire dans le cahier directement).

Le saut de Froggy – Repérage sur une droite graduée

Dans ma classe, mes élèves connaissent quelques difficultés dans le repérage sur une droite graduée. Donc pour palier ces difficultés, j’ai crée « le saut de Froggy », une activité sous forme de ceintures (avec 8 niveaux) qui consiste à trouver le nombre sur lequel Froggy a atterri.

LIEN : la progression de cette ceinture « le saut de Froggy »

Je vous propose deux versions de cette activité (selon votre fonctionnement en classe) : 
– VERSION 1 où les élèves doivent noter le montant à rendre sur la feuille..
– VERSION 2 sous la forme d’un jeu du tapis revisité. Mes élèves sont habitués à ce fonctionnement car j’utilise énormément les jeux du tapis de « Lutin Bazar » dans ma classe.
Pour la taille de mes tapis, je vous met le lien : ICI.

LIEN : la correction du saut de Froggy.

Pour le logo des petites ceintures, j’ai utilisé celles de « Le Blog du cancre » !
Pour la grenouille Froggy, j’ai pris celle que l’on trouve dans la méthode « Maths au CE1 » d’Accès que j’utilise en classe.

Le ticket de caisse – Rendre la monnaie

Dans ma classe, mes élèves arrivent à compter une somme d’argent précise et d’en préparer une également. Mais lorsque l’on passe à des activités où il faut rendre la monnaie, cela devient plus difficile. Donc, j’ai créé « le ticket de caisse », une activité sous forme de ceintures (avec 8 niveaux) qui consiste à trouver la somme que le vendeur va rendre au personnage.

LIEN : la progression de cette ceinture « le ticket de caisse »

Je vous propose deux versions de cette activité (selon votre fonctionnement en classe) :
VERSION 1 où les élèves peuvent positionner l’argent sur la feuille.
VERSION 2 où les élèves doivent noter le montant à rendre sur la feuille.

Pour le logo des petites ceintures, j’ai utilisé celles de « Le Blog du cancre » !

Fonctionnement de l’autonomie – Plan de travail

Pour commencer ce blog, il me semblait important de vous parler d’une grosse partie de mon fonctionnement : l’autonomie. Étant en classe dédoublée CE1, je prends chaque jour mes élèves en petits groupes pour la lecture. De ce fait, le reste de la classe se retrouve en autonomie. Durant ce temps d’autonomie, je propose diverses activités :
– des ceintures
– des jeux du tapis
– des exercices sur feuille ou sur cahier
– de la lecture autonome
et bien d’autres travaux…

Mais comment font-ils pour se repérer et s’organiser ?

Chaque élève possède une bannette nominative (corbeille à courrier) où se trouve sa feuille d’autonomie pour la semaine. Cette fiche est « différente » pour chaque élève, car ils n’avancent pas tous au même rythme mais aussi car les activités sont différenciées. Sur cette fiche, on peut y voir plusieurs choses.
Tout d’abord, il y a deux blocs : l’un pour les jeux du tapis où les activités s’étalent sur plusieurs fiches (celui d’en bas) et le deuxième pour toutes les activités sur fiche/feuille unique (celui d’en haut).

Dans ces blocs, on peut également y observer différentes parties : les ceintures (partie rouge), les exercices (partie bleue) et les jeux du tapis (partie jaune). Ces sous-parties me permettent de contrôler un peu les activités tout au long de la semaine. En effet, chaque matin, j’affiche une des trois couleurs au tableau et lorsqu’ils passent en autonomie, ils sont obligés de faire les exercices appartenant à cette partie de la feuille.

Ensuite, on peut y voir plusieurs colonnes :
– la première indique à l’élève sur quel domaine il va travailler.
– la deuxième colonne lui montre où est-ce qu’il peut trouver l’activité en question. Les couleurs et le codage permettent à l’élève de la trouver facilement dans les bacs (voir photo ci-dessous).
– la troisième colonne permet de voir quels matériels utiliser ou quelles fiches faire (si l’on se trouve dans le bloc des jeux du tapis).

Que fait l’élève une fois que l’activité est faite ?

Il va cocher la petite case réservée à cet effet sur sa fiche d’autonomie Ainsi, il se rappelle quelles activités ont été réalisées. Puis ensuite, il a deux possibilités :
– si son activité a été faite sur une feuille nominative, il va la mettre à la poste. Ces bacs sont réservés aux exercices à corriger.
– si son activité nécessite d’être prise en photo (comme les jeux du tapis par exemple), il va prendre la tablette de la classe et photographier son travail grâce à une application (je vous en parlerai dans un futur article).

À quoi correspond le codage des bacs ?

Ce codage correspond tout simplement aux domaines enseignés. G pour grammaire, C pour conjugaison, Nu pour numération… Ces codes sont importants pour aider l’élève. Les affiches et les leçons possèdent le même codage. Ainsi, s’il est bloqué sur un exercice ou une activité, il peut aller s’aider des outils à disposition.

Comment est-ce que je corrige l’autonomie ?

Chaque activité réalisée sur feuille ou prise en photo sur la tablette sera corrigée et validée sur la fiche d’autonomie de l’élève par un point de couleur (correspondant à mon code couleur de correction). Pour les exercices sur feuille, je mets un point coloré également. Pour les ceintures ou les jeux du tapis notamment, je possède un classeur avec toutes les corrections ce qui me permet une correction rapide.